Osler figure au premier rang des cabinets d’avocats canadiens dans la catégorie « Conseiller auprès d’un émetteur dans le cadre de placements de titre de participation » pour le 3e trimestre 2012 ...

31 oct 2012

Les opérations dans le secteur énergétique, immobilier et bancaire dominent selon les tableaux comparatifs du 3e trimestre

Drew Hasselback, Financial Post

(Extrait)

Le ralentissement enregistré au cours de l’été a nui aux résultats du 3e trimestre. Cependant, les cabinets d’avocats canadiens ont vu leurs activités reprendre de la vigueur en septembre.

D’une année à l’autre, le volume d’opérations a diminué, mais la valeur des opérations a augmenté de façon significative. Quelque 37 cabinets ont représenté des émetteurs dans le cadre de 115 placements de titres de participation et de titres de créance d’une valeur totale de 24 milliards de dollars sur les marchés publics au cours du troisièmetrimestre alors que 50 cabinets ont participé à 123 opérations d’une valeur de 17,4 milliards de dollars au cours de la même période l’an dernier.

Les cabinets se demandent si l’élan du troisième trimestre se maintiendra tout au cours de l’année. Nous avons déjà entamé le premier mois du dernier trimestre et il semble que la vigueur du mois de septembre diminue.

...

Desmond Lee, associé du bureau de Toronto d’Osler, affirme que le marché est plutôt agité. Les investisseurs étrangers continuent de considérer le Canada comme un lieu de choix pour réunir des capitaux. Osler est en tête des conseillers auprès des émetteurs. « Nous sommes tout indiqués pour exercer certains types d’activité en raison de la taille du marché, de nos ressources naturelles et de la vigueur de notre économie. »

...

Pour lire l’article dans son intégralité, veuillez consulter le site du Financial Post. Vous trouverez ci-dessous le sommaire des classements d’Osler.



Osler figure parmi les cabinets d’avocats de premier plan dans les tableaux comparatifs du Financial Post et obtient les résultats suivants pour le 3e trimestre :

  • 1er – Placements de titres de participation : conseiller auprès de l’émetteur  (1er en fonction de la
    valeur : 1,82 milliard de dollars;10e en fonction du nombre d’opérations : 3 opérations)
  • 2e – Placements de titres de créance : conseiller auprès des preneurs fermes (2e en  fonction de la
    valeur : 2,36 milliards de dollars; 1er en fonction du nombre d’opérations : 5 opérations)
  • 2e – Placements combinés de titres de participation et de titres de créance : conseiller auprès de l’émetteur  (2e en fonction de la valeur : 4,18 milliards de dollars; 3e en fonction du nombre d’opérations : 8 opérations)
  • 7e – Placements de titres de créance : conseiller auprès de l’émetteur (7e en fonction de la valeur : 249,9 millions de dollars : 8e en fonction du nombre d’opérations : 1 opération)
  • 10e – Placements combinés de titres de participation et de titres de créance : conseiller auprès des preneurs fermes (10e en fonction de la valeur : 353 millions de dollars; 2 opérations)

Dans les tableaux des « opérations les plus importantes », Osler est reconnu pour son travail lié à trois opérations figurant parmi les plus importantes du trimestre :

  • Plus importants placements d’actions ordinaires et placements publics de parts de fiducie :

Osler a représenté l’émetteur (La Banque de Nouvelle-Écosse)  dans le cadre d’un placement d’une valeur de 1,73 milliard de dollars effectuée en septembre. Il s’agit de la plus importante opération annoncée ce trimestre.

  • Plus importants placements de titres de créance :

Osler a agi à titre de conseiller auprès des émetteurs dans le cadre des 3e et 10e plus importantes opérations annoncées ce trimestre, soit respectivement La Banque de Nouvelle-Écosse (placement d’une valeur de 1,5 milliard de dollars en août) et Autorité aéroportu