Ne freinons pas les opérations du secteur énergétique en raison de la Chine

Frank Turner

novembre 2012

The Calgary Law Review

Publication spéciale sur le droit des affaires du Calgary Herald

Par Brian Burton

(Extrait)

Le gouvernement du Canada devrait faire preuve de prudence et avoir un tant soit peu de perspective historique avant d’exiger de la Chine la stricte réciprocité en ce qui concerne les investissements étrangers, affirment les avocats en droit pétrolier et en droit gazier.

Il est important de faire le point avec le gouvernement chinois au sujet de l’égalité d’accès aux marchés, disent-ils, mais les opérations d’envergure dans le secteur énergétique à Calgary ne devraient pas être ralenties par les efforts particuliers que déploie le Canada en vue d’acquérir des entreprises en Chine.

« C’est plus difficile (pour nous) d’effectuer des investissements là bas que ce ne l’est (pour eux) ici », reconnaît Peter Glossop, expert en droit de la concurrence au sein du cabinet Osler, Hoskin & Harcourt.

...

« Je pense qu’il est préférable, tout bien considéré, que des capitaux soient investis dans ce pays plutôt que pas du tout. »

Leur collègue Frank Turner convient qu’il pourrait être compliqué d’effectuer des investissements considérables à l’étranger dans le secteur de l’énergie en raison du marchandage autour des investissements canadiens non reliés en Chine.

...

« Le secteur et le gouvernement reconnaissent que nous avons besoin de milliards et de milliards de dollars pour développer nos ressources, et les marchés des capitaux au Canada ne sont pas suffisamment grands », affirme Frank Turner. « Il n’existe qu’un très petit nombre de regroupements de capitaux suffisamment importants pour effectuer ces opérations, et les entreprises chinoises appartenant à l’État en constituent un volet important.

...

Frank Turner affirme que le Canada a également grandement besoin de diversifier et d’élargir ses marchés pour faire face à la production croissante de sables bitumineux.

...

http://www.calgaryherald.com/business/lawreview/printversion/Nov30-Calgary-Law-Review.pdf