Osler compte de nouveaux associés

Vincent M. de Grandpré, Jacob A. Sadikman

7 mars 2013

raduction d’un article de l’IFLR

Osler, Hoskin & Harcourt a reconnu le travail de six de ses sociétaires d’expérience en les nommant associés.

Le 1er mars dernier, Joyce Bernasek, Jacob Sadikman, Gillian Scott et Vincent de Grandpré, tous du bureau de Toronto, ainsi que Kevin Colan et Ted Thiessen, respectivement du bureau de New York et de Calgary ont accédé au statut d’associés.

« Il s’agit d’une transition naturelle; j’ai acquis mon expérience chez Osler », explique Jacob Sadikman, dont la pratique est axée sur le droit de l’énergie et des infrastructures. Avant de fréquenter la faculté de droit, Jacob Sadikman a été courtier en valeurs (produits dérivés et énergie), puis il a perfectionné ses compétences au sein du groupe de pratique du droit de l’énergie et des infrastructures d’Osler qui a commencé à croître peu de temps après son arrivée au sein du cabinet en 2004. Le secteur a connu des changements, notamment l’augmentation du nombre d’investisseurs internationaux et la baisse des subventions gouvernementales dans le secteur de l’énergie renouvelable, ce qui a incité les investisseurs à se demander comment le secteur des énergies renouvelables pourrait générer des revenus.  

Joyce Bernasek s’est jointe au cabinet en 2003. Étant donné que sa pratique comporte maintenant les volets financement d’entreprises et droit des valeurs mobilières, elle a récemment travaillé à un mandat relatif à des facilités de crédit garanti visant à financer en partie l’acquisition au coût de 1,1 milliard de dollars de Q9 Networks Inc. par un consortium formé d’investisseurs privés. Elle a pratiqué au sein du bureau de New York d’Osler durant la crise financière de 2008 à 2010, enrichissant son expérience dans le domaine de la finance transfrontalière, un domaine qui, prévoyait-elle, l’occuperait de plus en plus étant donné l’augmentation du nombre d’opérations entre le marché canadien et le marché américain des titres d’emprunt.

« J’ai travaillé ici pendant toute ma carrière et j’ai pu proposer des solutions bancaires et des solutions en matière de prêt à nos clients. De plus, je fais partie du comité sur la diversité et du réseau des femmes d’Osler. Je pense que ces formes d’engagement nous rendent plus attrayants aux yeux des clients. Bon nombre d’entre eux ont d’ailleurs leur propre programme de diversité et sont heureux de constater que la question de la diversité est l’une de nos priorités », affirme Joyce Bernasek.

Gillian Scott est un avocat en litige et Vincent de Grandpré pratique le droit de la propriété intellectuelle. Kevin Colan et Ted Thiessen sont des experts en droit fiscal.

Pour lire l’article de l’IFLR dans son intégralité, cliquez ici.