Contribution à l’avancement des femmes : Osler tient une Journée de réseautage des femmes

Dale R. Ponder, Colleen Moorehead

10 juin 2015

Qu’il s’agisse d’événements de réseautage, de réseaux d’affinités ou de programmes d’autonomisation, Osler soutient l’avancement et le leadership des femmes par le biais de divers projets mis en œuvre à la grandeur du cabinet. Le 10 juin 2015, Osler a tenu sa
6e Journée de réseautage des femmes. Cet événement annuel offre une occasion de réseautage aux juriprofessionnelles du cabinet, y compris les étudiantes, les sociétaires et les associées, ainsi que les anciens membres et les clients des quatre coins du Canada.

Contribuant à l’avancement des femmes par le biais de la communauté Osler, la Journée de réseautage des femmes témoigne de la détermination du cabinet à soutenir, à encadrer et à permettre aux femmes de progresser dans le milieu des affaires. Selon
Colleen Moorehead, chef de la direction client chez Osler et  championne 2015 (Catalyst), le cabinet considère la diversité comme un impératif du service à a clientèle : « Les sociétés qui établissent un cheminement clair vers le leadership pour TOUS, sans égard au genre, sont plus performantes. »

Dans le cadre de son événement annuel, notre bureau principal situé à Toronto
a accueilli plus de 200 juriprofessionnelles, clients et anciens membres d’Osler.  Dale Ponder, associée directrice du cabinet, a été ravie de présenter Alex Johnston, directrice de Catalyst Canada, et Marnie McBean, triple médaillée d’or olympique.

L’après-midi a débuté par une séance d’information donnée par Alex Johnston sur les pratiques exemplaires liées au Réseau des femmes d’Osler, un tout nouveau groupe-ressource créé par et pour les juriprofessionnelles d’Osler.

À l’occasion de la tenue des Jeux panaméricains, le discours liminaire prononcé par Marnie McBean a révélé le point de vue inspirant et divertissant d’une athlète professionnelle. S’inspirant de son livre sur la croissance personnelle intitulé The Power of More, la championne en aviron a discuté de l’importance de scinder de grands objectifs en objectifs plus faciles à gérer afin d’aspirer à « plus » encore. Elle a tiré des leçons de vie de ses expériences olympiques – accepter les changements et les défis qui surviennent au même moment, gérer les comportements négatifs et accentuer le positivisme. La médaillée d’or olympique a expliqué que « lorsque vous croyez avoir tout fait, vous pouvez toujours aller plus loin : faire plus, essayer encore plus et apprendre plus ».

Osler est fier de continuer d’offrir cette série de contenus pertinents et opportuns sur l’autonomisation des femmes présentée par des femmes inspirantes dans le cadre de sa Journée de réseautage. Les conférencières sont tantôt athlètes professionnelles, tantôt romancières ou leaders en matière d’innovation sociale. Au nombre d’entre elles ont figuré Kate Hilton (les multiples facettes de sa vie) et Legal Leaders for Diversity (LLD) (l’art de s’exprimer dans les médias).