Les secteurs des mines et de l’énergie pourraient tirer profit de l’assouplissement des règles en matière de prise de contrôle par des sociétés étrangères

Peter Glossop

12 mai 2015

Commodities, Business News Network

(Résumé)

Le mois dernier, le gouvernement fédéral a augmenté le seuil au-delà duquel les acquisitions par des sociétés étrangères sont examinées pour le faire passer de 369 millions de dollars à 600 millions de dollars. Cette mesure permet donc l’acquisition d’un plus grand nombre d’entreprises canadiennes à moyenne capitalisation sans passer automatiquement par le processus d’examen, plutôt long.

Peter Glossop, d’Osler, s’entretient avec BNN à propos des modifications apportées aux règles canadiennes en matière de prise de contrôle par des sociétés étrangères. Il explique pourquoi les sociétés canadiennes des secteurs de l’énergie et des métaux sont celles qui devraient en bénéficier le plus.

Regarder la vidéo (en anglais seulement).

Obtenez de plus amples renseignements dans notre Foire aux questions portant sur la Loi sur Investissement Canada.