Votre entreprise est-elle prête pour la gouvernance de l’IA?

23 Avr 2024 1 MIN DE LECTURE
Auteur
Sam Ip

Associé, Technologie, Toronto

L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) a connu une croissance spectaculaire au cours de la dernière année, redéfinissant le paysage commercial mondial. Grâce à l’adoption rapide de l’IA générative, les entreprises se réjouissent de pouvoir simplifier leurs processus et alléger leur charge de travail. Cependant, malgré cet enthousiasme, il est crucial que les dirigeants fassent preuve de prudence et évaluent les risques et les responsabilités liés à cette technologie émergente.

Dans la vidéo ci-dessous, Sam Ip, associé du groupe Technologie d’Osler, partage des informations précieuses sur l’intégration rapide des systèmes d’IA générative et sur les moyens de protéger votre entreprise de manière proactive. Notre équipe d’experts en IA est à l’avant-garde de ce secteur en évolution, élaborant régulièrement des politiques et offrant des conseils sur la gouvernance de l’IA. Restez informé et protégez votre entreprise en vous abonnant aux articles d’Osler

SAM : Bonjour, je suis Sam Ip, associé au sein du groupe Technologie chez Osler et j’aide mes clients à gérer l’adoption rapide de l’intelligence artificielle au sein de leur entreprise.

L’évolution de l’IA a été remarquable au cours de la dernière année. L’IA est utilisée pour coder, écrire et produire du contenu médiatique.

Les entreprises ont rapidement adopté l’IA générative dans l’espoir de réaliser des gains d’efficacité et d’alléger leur charge de travail. Mais avant de tirer parti de cette technologie émergente, les dirigeants devraient réfléchir à la manière de protéger leur entreprise contre les risques et les responsabilités découlant de l’IA.

La première étape devrait consister à évaluer comment une entreprise a l’intention d’utiliser l’IA. Allez-vous mettre au point la technologie? Allez-vous déployer la technologie dans le cadre d’un produit ou d’un service? Ou allez-vous simplement utiliser la technologie dans le cadre de vos activités? Les risques varient en fonction de la réponse.

Toutefois, chaque entreprise qui a recours à l’IA devrait établir un cadre de gouvernance en matière d’IA responsable et élaborer des politiques et des protocoles relatifs à cette technologie. Ceux-ci devraient tenir compte de critères comme l’exactitude, la sécurité, la justice, les préjugés et la transparence. Ils devraient également tenir compte d’un facteur important dans les cas d’utilisation à risque élevé : la surveillance humaine.

La responsabilisation est essentielle pour toute entreprise qui se sert de l’IA. Il faut pouvoir signaler les problèmes, les transmettre à l’échelon supérieur et les résoudre. Il faut aussi avoir un moyen d’évaluer le travail d’un système d’IA et d’en mesurer l’incidence.

Il ne suffit pas de penser uniquement à l’IA. Les entreprises doivent prendre en compte la situation dans son ensemble.

Comment l’IA s’inscrit-elle dans votre cadre de gouvernance?

Par exemple, pensez à la confidentialité. Faut-il vous doter d’une politique propre à l’IA? Ou bien, est-il possible d’apporter des précisions à vos politiques existantes et de les adapter pour y inclure l’IA? Que prévoient vos politiques existantes en ce qui concerne la soumission de renseignements sensibles, confidentiels ou exclusifs à des services d’IA générative? Avez-vous des règles en place sur l’utilisation des renseignements confidentiels pour former ou améliorer les modèles d’IA, surtout si la technologie d’IA n’est pas hébergée sur vos serveurs?

Avec l’adoption généralisée de l’IA qui se profile à l’horizon, le moment est venu de jeter les bases nécessaires à la mise au point et à l’adoption responsables de l’IA. La conception fondée sur des questions éthiques devrait être intégrée dès le départ. Si on s’y prend dès maintenant, on gagnera du temps et on réalisera des économies plus tard. C’est d’autant plus vrai que les gouvernements commencent à réglementer l’utilisation de l’IA et à prêter attention aux préoccupations éthiques.

Le gouvernement fédéral travaille à l’adoption de la Loi sur l’intelligence artificielle et les données. Il a également collaboré avec des entreprises pour élaborer le Code de conduite volontaire visant un développement et une gestion responsables des systèmes d’IA générative avancés.

Au-delà des organismes gouvernementaux, des organismes comme le Conseil de gouvernance numérique établissent des normes pour les innovateurs canadiens. De plus, le Bureau du surintendant des institutions financières et le Global Risk Institute ont publié un rapport conjoint fournissant des orientations sur l’IA pour les institutions financières.

Face à l’évolution des différents aspects de la gestion et de la gouvernance de l’IA, il est difficile de se tenir à jour. Mais l’équipe d’experts d’Osler est à votre disposition pour vous offrir des conseils et des solutions qui vous aideront à adopter l’IA – et à maintenir votre entreprise – en toute sécurité et en conformité avec les pratiques exemplaires, les politiques et les règlements.