Liste de questions et réponses avec Gillian Scott, associée, Produits innovants chez Osler

Gillian Scott a récemment accepté d’assumer de nouvelles fonctions en tant qu’associée, Produits innovants chez Osler. Ces fonctions juridiques non traditionnelles s’inscrivent dans le cadre de la stratégie d’innovation globale d’Osler et témoignent de l’engagement du cabinet à apporter des changements sur le marché du droit. Nous avons rencontré Gillian pour une séance de questions et réponses concernant ses nouvelles fonctions et ce qu’elles impliquent, mais aussi en quoi elles peuvent contribuer à changer la façon d’offrir des services juridiques.


Question : Décrivez-nous vos nouvelles fonctions en tant qu’associée, Produits innovants chez Osler et de quelle façon elles s’intègrent au cadre de la stratégie d’innovation globale d’Osler.

Gillian : Je considère que mes fonctions s’inscrivent dans le cadre d’un cabinet du futur. Le secteur du droit évolue de même que les types de compétences dont les avocats ont besoin pour réussir et pour continuer à répondre aux besoins des clients. Je pense qu’Osler, en tant que cabinet, est en avance en ce qui concerne cette tendance. En ma qualité d’associée, Produits innovants chez Osler, j’aurai la responsabilité stratégique du lancement et de la gestion des offres de produits juridiques innovants d’Osler, comme Osler Dash (notre plateforme permettant d’automatiser le processus d’information et de passation de contrats pour les franchises). Le fait d’affecter une personne à temps plein à ces nouveaux produits reflète véritablement la culture du cabinet visant à transformer le secteur du droit afin d’offrir des services de plus grande valeur aux clients. C’est une position particulière dans un cabinet que d’avoir des fonctions commerciales axées sur les clients – mais c’est ma passion. J’aime les analyses de rentabilité visant à trouver des solutions créatives qui aideront à résoudre les problèmes des clients et à combler les lacunes sur le plan des services. Je me sens vraiment privilégiée de travailler pour un cabinet qui investit autant dans l’innovation.


Question : De quelle façon votre expérience d’avocate vous guide-t-elle dans vos fonctions?

Gillian : J’ai été avocate en litige commercial et associée en litige chez Osler pendant 15 ans, puis j’ai travaillé pendant trois ans au sein du groupe de développement de la clientèle où j’ai participé à la promotion des activités du cabinet, à l’établissement des honoraires, à la création de profils pour différents services ainsi qu’à la création de nouvelles offres pour les clients. Dans le cadre de mon activité d’avocate en litige, j’ai eu la chance de travailler sur de nombreux dossiers à la fois complexes et aux aspects multiples ; ces dossiers m’ont permis de bien comprendre les défis des clients ainsi que les objectifs commerciaux. Mon expérience passée m’aide également à comprendre la façon dont les clients utilisent les services juridiques. Alors même que j’ai aimé être avocate en litige, j’ai toujours été attirée par les relations avec les clients, la gestion de l’expérience client ainsi que par l’aspect commercial du droit et le fonctionnement des cabinets d’avocats. Dans le cadre de mes nouvelles fonctions, je peux mettre à profit ma formation d’avocate, ma connaissance du fonctionnement d’un cabinet d’avocats tant du point de vue d’un associé en exercice que de celui de l’équipe chargée des affaires, et ce, d’une manière que je n’aurais jamais pu imaginer lorsque j’ai terminé mes études en droit.


Question : Pouvez-vous nous expliquer comment l’équipe d’innovation d’Osler travaille sur une nouvelle offre de produits ou de services?

Gillian : Nous fonctionnons un peu comme une entreprise en démarrage à l’intérieur d’un cabinet d’avocats agissant comme l’investisseur. Nous cernons les problèmes des clients puis nous élaborons de nouvelles offres de produits ou services pour y répondre. Même si aucun produit n’est identique, nous élaborons habituellement ces produits en combinant notre expertise juridique personnalisée, notre exigence d’efficience des processus, un modèle de dotation en personnel différent grâce à notre plateforme Osler à l’œuvre, ainsi que la technologie juridique. Les produits sont également généralement proposés à un prix fixe ou selon un mode de facturation autre que les heures facturables. Nous souhaitons faire en sorte que nos produits les plus populaires deviennent de nouveaux secteurs d’activité. Le cabinet prend des risques en développant ces nouvelles gammes de produits et en investissant beaucoup de temps et de ressources. Mon rôle consiste donc à veiller à ce que nos clients profitent de leurs nombreux avantages.


Question : Que diriez-vous à quelqu’un qui est passionné par le droit, mais aussi par le développement des affaires et les opérations?

Gillian : je lui dirai qu’Osler est vraiment le bon endroit pour réaliser ces objectifs. Le cabinet m’a permis de combiner mon amour pour le droit et pour les affaires du droit dans des fonctions uniques qui, j’en suis persuadée, peuvent contribuer à changer le marché du droit. Je suis amenée à travailler directement avec les clients, avec des associés qui sont des experts dans leur domaine respectif ainsi qu’avec un vaste éventail de technologies et des équipes à l’interne, dont Osler à l’œuvre – Innovation et l’équipe de développement de la clientèle. Mes fonctions démontrent qu’il existe différentes façons d’associer sa passion pour le droit et ses compétences juridiques – et la culture d’innovation d’Osler constitue le moyen idéal d’y parvenir. Mes fonctions exigent un rythme rapide, mais j’apprends de nouvelles choses tous les jours et c’est ce que j’apprécie.