Commerce de détail et biens de consommation – Fusions et acquisitions

Le secteur du commerce de détail au Canada subissait des transformations considérables avant la pandémie, et comme il est encore plus perturbé aujourd’hui par le passage massif aux achats en ligne et par l’adoption d’applications liées au commerce de détail, on peut dire sans se tromper qu’il sera la scène d’encore plus d’opérations commerciales à l’avenir.

Il surviendra de nombreuses occasions dans le secteur du commerce de détail, car les entreprises recherchent des concurrents sous-évalués, se dessaisissent d’actifs au rendement insuffisant et incorporent des technologies révolutionnaires à leur exploitation. Étant donné le haut degré de compétitivité qui règne maintenant dans ce secteur et les changements radicaux qui s’y produisent, trouver la bonne opération et la réaliser de façon à protéger votre entreprise nécessite une grande expertise.

Le groupe Commerce de détail d’Osler a collaboré avec de nombreuses sociétés prestigieuses dans divers types et tailles d’opérations de fusion-acquisition, et connaît très bien les défis à relever dans ce secteur aujourd’hui. Nos avocats de renom spécialisés en fusions et acquisitions sont appuyés par des experts de haut calibre dans les domaines suivants : fiscalité, concurrence/antitrust, valeurs mobilières/réglementation, services bancaires et financiers, litige, régimes de retraite, emploi/rémunération des dirigeants, et tous les autres domaines spécialisés qui ont un rôle important à jouer dans la réussite d’une opération de fusion-acquisition au sein du secteur du commerce de détail.

Expérience récente

Longo Brothers Fruit Markets Inc. (Longo’s)

Longo Brothers Fruit Markets vend 51 % des parts de Longo à Empire Company avec une option de vente de la participation restante de Longo à Empire en tranches à compter du cinquième anniversaire de clôture. Le prix d’achat de la participation initiale de 51 % est basé sur une valeur d’entreprise totale de 700 M$.

Pour en savoir plus sur cette acquisition
Section de produits dans une épicerie

Caisse de dépôt et placement du Québec

La Caisse de dépôt et placement du Québec et NL1 Acquireco acquièrent le Groupe Vision New Look Inc. L’opération, selon laquelle la valeur nette réelle de New Look est d’environ 800 M$ et la valeur de l’entreprise est établie à environ 970 M$, a été réalisée au moyen d’un plan d’arrangement approuvé par un tribunal.

En savoir plus sur notre travail auprès de la CDPQ
vitrine de lunettes

The Estée Lauder Companies Inc.

Estée Lauder Companies (ELC) conclut une entente visant à accroître son investissement dans DECIEM Beauty Group, une entreprise canadienne multimarques intégrée verticalement, passant ainsi d’une participation proche de 29 % à environ 76 %. ELC a accepté d’acheter les participations restantes après une période de trois ans.

À propos de notre travail auprès de la société The Estée Lauder Companies Inc.
Bouteilles cosmétiques sur une étagère

L Brands

L Brands vend La Senza, un détaillant canadien de lingerie de luxe, à Regent LP, une société mondiale d’investissement privé axée sur l’innovation et la transformation des entreprises.

En savoir plus sur notre travail auprès de L Brands
Associé aux ventes scannant une étiquette
Consulter d’autres mandats

Téléchargez

Services connexes