Bourse pour la diversité d’Osler : lauréats de 2019

Nous sommes heureux de vous annoncer que les lauréats de nos bourses pour la diversité d’Osler de 2019 sont Olga Abimana et Darian Baskatawang.


Mandavni Dhami

Olga Abimana est étudiante en droit à l’Université d’Ottawa.

Olga Abimana, Université d’Ottawa

Olga Abimana est étudiante en droit à l’Université d’Ottawa. Ses réalisations en matière de diversité comprennent sa participation à la création d’un espace positif pour les personnes de la communauté LGBTQ+ au ministère du Patrimoine canadien, son aide pour la mise en place de l’Association des Étudiants Noirs en Droit à l’Université d’Ottawa (section de droit civil) ainsi que l’organisation d’une conférence à l’Université sur les incidences du profilage racial et social sur les personnes racialisées.

Extrait de sa lettre de candidature :

(Au) ministère du Patrimoine, …j’ai participé au Programme de soutien aux communautés, au multiculturalisme et à la lutte contre le racisme. Cela m’a permis de fonder un comité pour la jeunesse et de m’impliquer dans divers autres comités du ministère pour faire entendre ma voix sur la question de la diversité et l’importance de l’inclusion. Je me suis également impliquée au sein du comité LGBTQ2+ pour défendre les droits des personnes s’y identifiant et entamer la discussion sur les mesures qui peuvent être mises en place en milieu de travail pour protéger ces droits. Nous avons conclu que l’important était d’attitrer un espace sain et positif à la communauté LGBTQ2+ pour qu’elle puisse se rassembler avec les alliés et y échanger des idées. Je crois profondément que l’inclusion commence par l’écoute puisqu’il faut comprendre les réalités des personnes oppressées avant d’agir.

J’ai aidé à mettre sur pied l’Association des Étudiants Noirs en Droit à l’Université d’Ottawa (section de droit civil). En effet, nous avons réalisé qu’il y avait peu d’étudiants noirs dans le programme de droit de l’Université d’Ottawa et que le peu d’étudiants racisés admis dans ce programme étaient sous-représentés au sein des différents comités exécutifs de la faculté de droit. Pour moi, l’association représentait la plateforme idéale pour éduquer les futurs juristes sur les réalités des personnes racisées dans le système pénal canadien.


Reakash Walters

Darian Baskatawang est étudiant en droit de l’Université Queen’s.

Darian Baskatawang, Université Queen’s

Darian Baskatawang est étudiant en droit de l’Université Queen’s. Ses réalisations en matière de diversité comprennent son travail auprès des gouvernements provincial et fédéral sur les questions des Autochtones et son rôle au sein de Queens, notamment en tant que membre du Conseil de l’Université sur la lutte contre le racisme et sur l’équité et membre de la Société des étudiants en droit.

Extrait de sa lettre de candidature :

J’ai été le premier membre étudiant du Conseil de l’Université sur la lutte contre le racisme et sur l’équité (University Council on Anti-Racism and Equity), chargé d’élaborer et mettre en œuvre un plan pour la diversité et l’inclusion au sein de l’Université Queen’s. Comme membre clé de la Société des étudiants en droit à titre de vice-président des communications, j’ai eu la chance de pouvoir faire évoluer la façon dont la faculté de droit et l’association des étudiants s’intéressent à la question de la diversité et de l’inclusion des personnes queer et autochtones et s’engagent et font avancer cette diversité et inclusion. J’ai pu également discuter plus amplement des cours proposés par l’Université, être consulté sur la question des cours obligatoires et passer en revue les politiques et les règlements en matière de diversité et d’inclusion.

À l’extérieur de Queen’s, j’ai été heureux de pouvoir aider à faire progresser les lois et la stratégie de lutte contre le racisme de l’Ontario, ainsi qu’à favoriser l’inclusion des jeunes dans le processus décisionnel du gouvernement de la province de l’Ontario, ce qui m’a d’ailleurs valu la reconnaissance du lieutenant-gouverneur de l’Ontario pour mes efforts soutenus. En tant que principal défenseur des jeunes des Premières Nations indépendantes, et avec le soutien des Chefs, j’ai conseillé le Conseil des ministres de l’Ontario sur la façon d’intégrer davantage la diversité et l’inclusion des jeunes, des personnes queer et des autochtones dans les programmes, les investissements et les politiques du gouvernement. Ces actions ont conduit au renforcement de la stratégie de réconciliation de l’Ontario « Pas à pas ensemble », de la stratégie de lutte contre le racisme et de divers décrets du gouverneur en conseil visant à inclure davantage de jeunes ou de personnes de couleur dans les organismes, conseils et commissions du gouvernement.


À propos de notre programme de bourses pour la diversité

En 2018, dans le cadre de l’engagement continu d’Osler envers la diversité et l’inclusion, le cabinet a créé le programme de bourses pour la diversité à l’intention des étudiants en droit de deuxième année. Ce programme offrira chaque année un maximum de deux bourses de 2 500 $ à des étudiants en droit qui, tout comme Osler, cherchent à promouvoir la diversité et l’inclusion.

Chapeauté par le Comité de la diversité d’Osler, ce programme a été conçu dans le but de souligner et récompenser les efforts des étudiants en droit en matière de diversité et d’inclusion. Les candidats doivent démontrer qu’ils se consacrent à promouvoir la diversité au sein de leur faculté de droit, de la profession juridique ou de la collectivité.

Notre Comité de sélection est composé de membres de notre Comité de la diversité et d’un représentant de l’un de nos clients de longue date, la Banque de Montréal. Nous profitons de l’occasion pour remercier très chaleureusement M. Paul Noble, vice-président principal et chef des affaires juridiques et de la conformité, BMO Marchés des capitaux, de son aide pour la sélection de nos premiers lauréats!

Nous avons reçu un grand nombre de candidatures très impressionnantes. Notre décision est loin d’avoir été facile. Nous offrons nos sincères remerciements à tous les étudiants qui ont présenté leur candidature et qui font la promotion de la diversité et de l’inclusion dans leur faculté et leur collectivité.

Pour en savoir plus sur les anciens lauréats du programme de bourses pour la diversité d'Osler, voir ici.