Conseiller juridique externe avec l'Organisation des Nations Unies et le Bureau de l'aide juridique

La cause bénévole

L'Organisation des Nations Unies (ONU), dont le siège se trouve à Manhattan, est une organisation intergouvernementale composée de 193 États membres s'occupant du maintien de la paix et de la sécurité internationales, de la promotion des droits de la personne, de la stimulation du développement social et économique, de la protection de l'environnement et de la prestation d'aide humanitaire dans des situations de famine, de catastrophes naturelles et de conflits armés. À titre d'organisation extraterritoriale, elle n'est pas régie par des lois locales ou nationales et elle possède sa propre charte et un système de justice interne, comprenant un tribunal de première instance et un tribunal d'appel.

Le Bureau de l'aide juridique au personnel (BAJP) travaille au sein du système de justice interne de l'ONU afin de veiller à ce que les employés de l'ONU aient un accès efficace aux mécanismes de recours pertinents pour résoudre les conflits dans le lieu de travail.

Le lien avec les mandats bénévoles d'Osler

Osler est le seul grand cabinet d'avocats canadien travaillant à titre de conseiller juridique externe avec l'ONU et le BAJP. Il a participé à de nombreuses affaires importantes depuis 2010.

Des associés d'Osler, notamment David Stamp, Mary Paterson et, avant qu'il prenne sa retraite, Lyndon Barnes , ont participé à des dossiers portant sur le congédiement, l'accès aux fonds de retraite, les congés liés au stress et l'assurance invalidité. 

Dans une affaire sans précédent, Osler a aidé un employé de l'ONU à obtenir des prestations de veuf après le décès de son conjoint de même sexe, qui travaillait pour l'ONU. Cette décision a créé un nouveau précédent en matière d'égalité de traitement liée aux mariages entre personnes de même sexe
 

Témoignages de bénévoles

« Mon travail avec le BAJP a été très valorisant pour moi. Chaque dossier pouvait avoir une incidence favorable sur de nombreux employés de l'ONU alors qu'ils travaillent dans les régions du monde les plus difficiles. »  Mary Paterson

Mary Paterson

Mary Paterson: associée en litige
mpaterson@osler.com
Toronto