Passer au contenu

La diversité parmi les administrateurs et les dirigeants du secteur de l’immobilier au Canada

Le 13 octobre 2021

Cet article a été mis à jour à partir des informations tirées de notre rapport 2021 intitulé Pratiques de divulgation en matière de diversité – La diversité au sein de la direction et des conseils d’administration des sociétés ouvertes canadiennes. Vous pouvez télécharger le rapport complet [PDF] pour en apprendre davantage.

L’immobilier commercial représente un secteur souvent jugé insatisfaisant en matière de diversité. Bien que les progrès réalisés avant et après 2020 démontrent une certaine évolution, l’adoption de mesures devient nécessaire pour faire avancer les choses.

Établir des objectifs de changement

Au Canada, le Conseil sur l’équité et la diversité en immobilier commercial a récemment été formé pour aider diverses collectivités à éliminer les obstacles systémiques. En plus d’élaborer un programme de mentorat, le conseil encouragera les entreprises à concevoir et mettre en œuvre des principes de diversité et à établir des objectifs pour instaurer le changement. L’organisme se veut une ressource pour les entreprises qui souhaitent se lancer dans un programme de promotion de la diversité.

En 2020, le Conseil ontarien de l’immobilier a mis sur pied un groupe consultatif présidentiel pour aider à élaborer un plan d’action visant à éliminer le racisme et à promouvoir l’inclusion. L’un des principaux objectifs vise à promouvoir davantage de diversité et d’inclusion au sein de la direction des sociétés de courtage et des conseils d’administration.

La section torontoise de l’Initiative pour le leadership des femmes (WLI) s’est engagée à accroître le nombre de femmes occupant des postes de direction dans le secteur de l’immobilier. WLI a été créée en 2011 en tant que programme d’envergure mondiale et compte plus de 40 sections dans huit pays. Cette organisation joue un rôle important en ce qui a trait à l’avancement des femmes à des postes de direction.

Les plus récentes données sur la diversité

Le secteur de l’immobilier soutient avantageusement la comparaison avec d’autres sociétés inscrites à la cote de la TSX en ce qui concerne le nombre d’administratrices. Les données compilées dans le Rapport sur les pratiques de divulgation en matière de diversité 2021 d’Osler [PDF] indiquent que 25 % des administrateurs de sociétés immobilières en 2021 étaient des femmes (en hausse par rapport à 22 % en 2020), comparativement à 22 % pour l’ensemble des sociétés inscrites à la cote de la TSX. Par conseil d’administration, le nombre d’administratrices s’établissait à 1,91 pour le secteur, soit un nombre plus élevé par rapport à celui des sociétés inscrites à la cote de la TSX qui s’établissait à 1,83.

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes administratrices en 2021

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes administratrices en 2021

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes à la haute direction en 2021

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes à la haute direction en 2021

Évolution des tendances depuis 2015

Aux États-Unis, une étude réalisée en 2017 par Bella Research Group et la Knight Foundation a démontré que 75 % des emplois de cadres supérieurs dans l’industrie de l’immobilier commercial aux États-Unis étaient occupés par des hommes de race blanche, tandis que seulement 1,3 % étaient occupés par des hommes de couleur. Les femmes de race blanche occupaient 14,1 % des postes de responsabilité, tandis que moins de 1 % des femmes non blanches occupaient des postes de cadre supérieur. Une enquête menée en 2020 par la National Association of Real Estate Investment Managers (en anglais) a révélé que les femmes occupaient 15 % des postes de direction dans l’industrie, par rapport à 12 % en 2017. De même, les professionnels de gestion de placements immobiliers issus des minorités représentaient 15 % des postes de direction en 2020, par rapport à 10 % en 2017.

Femmes à la haute direction dans le secteur immobilier

Femmes à la haute direction dans le secteur immobilier

Du déjà vu

Tant pour les femmes que pour les minorités visibles, les progrès ont été entravés par les obstacles à l’entrée. Dans une industrie largement influencée par les relations, les personnes du secteur ont tendance à travailler au sein de leur cercle. Ils recrutent également à l’intérieur de ce même cercle. Ceux qui se retrouvent à l’extérieur ignorent les possibilités de réseautage. Outre l’absence d’un réseau, qui entrave le recrutement informel, les femmes et les minorités visibles font souvent face à une pénurie de mentorat et de commandites dans leur milieu professionnel. Ce sont pourtant ces personnes qui soutiennent, encouragent et aident à naviguer parmi les règles tacites de l’industrie et qui s’avèrent tellement essentielles pour établir des contacts. La section torontoise du réseau CREW contribue à résoudre ce problème en offrant des programmes de mentorat, jumelant des femmes ayant moins de cinq ans dans l’industrie avec des cadres qui possèdent davantage d’ancienneté.

À l’échelle de l’organisation, les obstacles à la diversité et à l’inclusion comprennent le fait d’ignorer la manière de démarrer un programme. Certaines entreprises ne se concentrent tout simplement pas sur la diversité et n’allouent aucune ressource au développement d’initiatives. Elles ne reconnaissent pas que la diversité et l’inclusion exige un changement de mentalité au niveau des actionnaires, de la direction et du personnel. Une attitude de leadership est également nécessaire pour donner le ton et se rendre disponible pour apporter un soutien.

Pratiques exemplaires et leaders du secteur

Le Rapport sur les pratiques de divulgation en matière de diversité 2021 d’Osler [PDF] identifie DREAM Unlimited Corp. comme une société du secteur qui compte plus de 50 % de femmes administrateurs. Melcor Real Estate Investment Trust comptait précisément 50 % de femmes à des postes de haute direction.

Aux États-Unis, une association pour les professionnels de l’immobilier commercial de couleur, le Real Estate Executive Council, a lancé un nouveau programme de partenariat de la diversité. Ce programme s’associe à des sociétés de développement, à des groupes immobiliers et à d’autres organisations commerciales afin d’établir des objectifs clairs et mesurables de soutien aux entreprises de distributeurs et de fournisseurs appartenant à des personnes de couleur. L’un des principaux objectifs vise à changer l’industrie de l’intérieur et de préparer les jeunes générations à considérer l’immobilier en tant qu’une option viable.

BentallGreenOak a établi une politique selon laquelle les deux tiers des futurs employés sont des femmes et des minorités. Leur objectif tend à constituer une base d’employés qui reflète la société et leur clientèle.

Comparaison mondiale

Plus tôt cette année, deux chefs de file de l’industrie ont procédé à des nominations qui démontrent l’importance qu’ils accordent à la diversité et à l’inclusion à l’échelle mondiale. JLL, une société mondiale spécialisée dans l’immobilier commercial et la gestion de placements, a nommé un responsable de la diversité et de l’inclusion à un poste nouvellement créé. Le mandat de ce rôle est de guider le réseau de l’entreprise constitué de groupes de ressources commerciales et de conseils sur la diversité, tout en dirigeant une équipe de professionnels de la diversité et de l’inclusion à travers le monde. Blackstone, un leader mondial de l’investissement immobilier, a nommé un responsable de la diversité, de l’équité et de l’inclusion, avec comme mandat d’instaurer un milieu de travail plus diversifié et inclusif, à la fois chez Blackstone et dans ses sociétés de portefeuille. Dans un avenir proche, nous verrons possiblement davantage de chefs de file de l’industrie adopter une perspective mondiale sur la diversité et l’inclusion.

Pour les sociétés immobilières et leurs dirigeants, les avantages de la diversité et de l’inclusion ne peuvent plus être ignorés. Il s’agit simplement maintenant de s’assurer que les programmes et les initiatives de soutien sont fermement ancrés au sein de la culture de l’industrie.