Passer au contenu

La diversité parmi les administrateurs et les dirigeants du secteur des produits et services industriels au Canada

Le 13 octobre 2021

Cet article a été mis à jour à partir des informations tirées de notre rapport 2021 intitulé Pratiques de divulgation en matière de diversité – La diversité au sein de la direction et des conseils d’administration des sociétés ouvertes canadiennes. Vous pouvez télécharger le rapport complet [PDF] pour en apprendre davantage.

Le secteur des produits et services industriels sera confronté à des pénuries de main-d’œuvre au cours des prochaines années, tant pour les postes de premier échelon que pour les postes spécialisés. De nombreuses entreprises se tournent vers la diversité et l’inclusion non seulement pour améliorer leur innovation et leur rendement, mais aussi pour élargir leur bassin de talents.

Du déjà vu

Attirer et fidéliser des employés compétents est un défi permanent pour le secteur. Une étude de 2018 sur la pénurie de main-d’œuvre [PDF] réalisée par la Banque de développement du Canada a révélé que près de 40 % des petites et moyennes entreprises canadiennes avaient des difficultés à trouver des employés ayant les compétences et les qualifications recherchées. En raison du vieillissement de la population du Canada et du départ à la retraite des baby-boomers, on prévoit une croissance de la main-d’œuvre au pays de près de zéro. On ne s’attend pas à ce que la pénurie de main-d’œuvre se résorbe avant au moins une décennie.

Les plus récentes données sur la diversité

Le secteur des produits et services industriels soutient avantageusement la comparaison avec d’autres sociétés inscrites à la cote de la TSX en ce qui concerne le nombre d’administratrices. Les données compilées dans le Rapport sur les pratiques de divulgation en matière de diversité 2021 d’Osler [PDF] indiquent que 27 % des administrateurs de sociétés de produits et services industriels en 2021 étaient des femmes (en hausse par rapport à 22 % en 2020), comparativement à 20 % pour l’ensemble des sociétés inscrites à la cote de la TSX. Par conseil d’administration, le nombre d’administratrices était aussi plus élevé avec 2,19 pour le secteur, contre 1,83 pour les sociétés inscrites à la cote de la TSX.

Le nombre de femmes occupant des postes de haute direction dans le secteur des produits et services industriels était légèrement inférieur aux autres entreprises inscrites à la cote de la TSX. Le rapport d’Osler indique que 18 % des cadres supérieurs du secteur étaient des femmes, contre 22 % pour les sociétés faisant partie de l’indice S&P/TSX. Par conseil d’administration, le chiffre pour le secteur est de 1,69, alors que la moyenne des sociétés faisant partie de l’indice S&P/TSX est de 3,30.

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes administratrices en 2021

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes administratrices en 2021

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes à la haute direction en 2021

Répartition du nombre et du pourcentage de femmes à la haute direction en 2021

Évolution des tendances depuis 2015

L’étude de 2020 Let’s get real about equality (en anglais) [PDF], réalisée par Mercer et menée auprès de plus de 1 150 entreprises dans 54 pays, révèle que les femmes représentent 40 % de la main-d’œuvre mondiale, contre 38 % en 2016. La représentation des femmes dans les postes de direction et de haute direction a également connu une modeste hausse de 3 %. L’étude a aussi révélé que la représentation des Noirs et des Latinos dans tous les échelons au-dessus du niveau du personnel de soutien était inférieure à leur représentation dans la population générale. Il a été constaté qu’aux États-Unis 12 % des postes du personnel de soutien sont occupés par des employés noirs, contre seulement 2 % pour les postes de direction.

L’analyse de rentabilisation sur la diversité et l’inclusion de 2019 de l’Association canadienne de la construction [PDF] souligne que les femmes ne représentent que 12 % de la main-d’œuvre du secteur de la construction, et que seulement 4 % d’entre elles occupent des postes sur le chantier. L’Association travaille avec ses membres pour les aider à adopter des initiatives de diversité et d’inclusion. L’analyse de rentabilité de l’Association met en évidence l’importance de la diversité et de l’inclusion pour la croissance et la prospérité futures du secteur.

Hautes dirigeantes dans le secteur des produits et services industriels au Canada

Le Rapport sur les pratiques de divulgation en matière de diversité 2021 d’Osler [PDF] indique que plus de 50 % des postes de haute direction de Tree Island Steel Ltd. sont occupés par des femmes.

AceTronic Industrial Controls Inc., une entreprise de réparation, d’étalonnage, de contrôle et de produits de transformation des matières plastiques, collabore avec le Women Business Enterprises Canada Council pour aider à ouvrir les portes des chaînes d’approvisionnement aux entreprises canadiennes appartenant à des femmes. L’entreprise travaille aussi avec le Canadian Aboriginal and Minority Supplier Council pour fournir et soutenir un réseau national d’information et d’orientation, qui établit un lien entre les grandes entreprises et institutions et les entreprises appartenant à des Autochtones et à des minorités.

Des entreprises manufacturières américaines de toutes tailles se sont engagées à adopter le Pledge for Action de la National Association Manufacturers (en anglais). L’engagement vise à prendre 50 000 mesures concrètes d’ici 2025 pour accroître l’équité et la parité pour les communautés sous-représentées par la création de 300 000 possibilités d’emploi pour les Noirs et les personnes de couleur. De cette façon, le secteur manufacturier deviendra un reflet de la diversité de l’ensemble de la main-d’œuvre américaine d’ici 2030.

Un certain nombre d’entreprises ont mis en place des initiatives de diversité et d’inclusion visant leurs fournisseurs pour améliorer leurs revenus et soutenir leurs relations communautaires. Selon un billet du blogue de Greenstone, UPS a lancé son programme de diversité des fournisseurs en 1992 et dépense aujourd’hui 2,6 milliards de dollars par an en faisant affaire avec environ 6 000 petits fournisseurs diversifiés et prévoit augmenter ces dépenses d’année en année. UPS s’associe à des tiers pour mener des programmes de mentorat et de formation qui soutiennent la croissance et la réussite des fournisseurs diversifiés. La société a aussi un comité directeur de diversité et d’inclusion qui supervise son programme de diversité des fournisseurs. Les services d’un tiers sont retenus pour valider trimestriellement les certifications des fournisseurs.

W.W. Grainger, une entreprise américaine de fournitures industrielles figurant dans le classement Fortune 500, contribue à l’établissement d’une chaîne d’approvisionnement inclusive par la distribution de plus de 35 000 produits fournis par des entreprises certifiées comme appartenant à des minorités, des femmes, des personnes LGBTQ+, des personnes handicapées et des vétérans. En tout, le programme de diversité des fournisseurs de Grainger compte 110 entreprises appartenant à des minorités et à des femmes.

La brochure sur l’approvisionnement mondial (en anglais) [PDF] de Praxair, un fournisseur de gaz à usage industriel, indique que l’entreprise parraine un programme de diversité des fournisseurs depuis plus de 10 ans, en appuyant les entreprises américaines classées comme petites entreprises et entreprises diversifiées. Depuis 2013, Praxair a aussi collaboré avec ses filiales mondiales pour comprendre et promouvoir les occasions de diversité des fournisseurs dans chaque pays où l’entreprise exerce ses activités. La formation de sensibilisation culturelle pour tous ses employés est devenue une partie importante de l’approche de Praxair à l’égard de la diversité.

Comparaison mondiale 

Pour la sixième année consécutive, DuPont a été nommée l’une des meilleures entreprises américaines pour les femmes d’affaires en 2020 par le Women’s Business Enterprise National Council. Les groupes de ressources pour la diversité des employés de la société sont actifs depuis les années 1980. DuPont a aussi un programme destiné à présenter son grand éventail de possibilités de carrière en recherche industrielle aux étudiants en sciences de niveau doctoral et postdoctoral issus de groupes sous-représentés.

Qu’il s’agisse de programmes de diversité des fournisseurs, de groupes de ressources pour les employés ou de politiques officielles, les entreprises de produits et services industriels réalisent la valeur des initiatives en matière de diversité et d’inclusion. Il sera possible de pallier la pénurie de main-d’œuvre en se tournant vers les communautés diversifiées, mais la clé sera de perfectionner et de fidéliser ces talents. La croissance et la prospérité futures du secteur dépendent du succès de cette approche.