Passer au contenu

The Next Age of Uncertainty: How the World Can Adapt to a Riskier Future book launch (webinaire)

Auteur(s) : Stephen Poloz

Le 23 février 2022

Pour marquer la sortie de son nouveau livre, The Next Age of Uncertainty: How the World Can Adapt to a Riskier Future, Stephen Poloz, auteur et conseiller spécial d’Osler, s’est entretenu avec John Stackhouse, premier vice-président, Bureau du chef de la direction de RBC, et ancien rédacteur en chef du Globe and Mail, à l’occasion d’un évènement spécial organisé par Osler. Les deux hommes ont discuté de nombreux thèmes abordés dans le livre de Stephen, allant des différentes sources d’anxiété économique et sociale de l’ère moderne à la manière dont nous pouvons gérer les risques et nous préparer à un avenir incertain.

Stephen identifie cinq éléments principaux contribuant à l’incertitude des années à venir : le vieillissement de la population et de la main-d’œuvre, la révolution technologique, le spectre des changements climatiques, l’augmentation de la dette publique et l’accroissement des inégalités de revenus à l’échelle mondiale. Par le passé, les gouvernements n’ont eu à faire face qu’à deux ou trois de ces facteurs à la fois. Pour faire face à la convergence de tous ces éléments - et atténuer leurs résultats potentiellement chaotiques ou imprévisibles - les décideurs comme les entreprises devront adapter leur mode de pensée.

Une grande partie de la main-d’œuvre mondiale étant susceptible d’être touchée par la quatrième révolution industrielle à venir, un nouveau modèle fiscal sera nécessaire pour minimiser les cycles de chômage et éviter de perturber considérablement la vie des gens. Par exemple, une nouvelle forme d’assurance-emploi qui se déclencherait automatiquement en cas de besoin pourrait être difficile à mettre en place sur le plan politique, mais pourrait soulager la pression sur la politique monétaire et assurer la stabilité des finances des ménages. Pour la première fois dans une telle crise, les grandes banques ont joué un rôle énorme dans le déploiement de programmes gouvernementaux tels que les congés de versements hypothécaires et les prêts aux petites entreprises pendant la pandémie. Les ressources en provenance des secteurs public et privé seront nécessaires pour relever les défis qui nous attendent.

Le vieillissement de la population va également accroître la pression sur les gouvernements dans les années à venir. Pour aider à assurer le service de la dette, à soutenir les travailleurs qui partent à la retraite et à reconstituer les ressources en vue de la prochaine grande onde de choc économique, Stephen suggère que les gouvernements fassent des investissements, tels que des services de garde d’enfants ou de nouvelles infrastructures, qui stimuleront le taux de croissance sous-jacent de leurs économies et leur permettront de les soutenir. Les entreprises devront également faire preuve de créativité pour attirer les employés et satisfaire l’appétit croissant de leurs actionnaires pour des pratiques commerciales responsables sur le plan environnemental et social.

Pour entendre l’intégralité de la discussion de Stephen et John sur les forces qui vont remodeler notre économie dans les années à venir, visionnez le webinaire à la demande.