Avancement des avocates

Notre initiative Avancement des avocates met l’accent sur la mise en œuvre de stratégies ciblées et adaptées destinées à permettre à Osler de retenir les services d’avocates, d’appuyer les femmes sociétaires auprès des associés et de promouvoir les associées à des postes de dirigeantes au sein du cabinet. Nous cherchons également à déceler et à démanteler tout système dans le cabinet entravant l’inclusion.  

Notre conseil des associés a décidé que la promotion d’un plus grand pourcentage de femmes à des postes d’associés constitue une priorité stratégique du cabinet, l’atteinte d’une plus grande parité entre les sexes représentant notre objectif global. Pour appuyer cet objectif, d’importantes ressources ont été investies dans un programme à volets multiples prévoyant, entre autres, mentorat, encadrement et formation. Un groupe de travail chapeauté par notre coprésidente Dale Ponder mène les efforts de réalisation de cet objectif.

Réseau des avocates d’Osler (RAO)

Le Réseau des avocates d’Osler a été mis sur pied par et pour les membres de la collectivité Osler afin d’encourager et de soutenir l’avancement des femmes par l’intermédiaire d’événements sociaux et de réseautage, de mentorat ou d’encadrement informel, de projets bénévoles, d’occasions de développement des affaires et de nouveaux programmes de recrutement. Nous nous efforçons de fournir aux avocates de notre cabinet les outils et les ressources dont elles ont besoin pour réussir.

Martha Martindale

« Lorsque je songeais à me joindre au cabinet, les associés m’ont notamment décrit la culture d’Osler comme l’héritage d’avocates qui avaient occupé des postes à la haute direction, au fil des ans.
À l’époque, je ne croyais pas que cela avait beaucoup d’importance, mais à ma grande surprise, cela

change bien des choses. Il semble plus facile de parvenir à des postes tels que celui de chef de groupe de pratique ou d’autres rôles de leadership au sein du cabinet lorsqu’il y a eu des précédents et que d’autres avocats du cabinet s’y sont habitués. Pour les femmes qui souhaiteraient assumer un rôle de leadership, le chemin est déjà tracé.

Je crois que l’événement annuel d’Osler à l’intention des femmes est très utile, car il s’agit essentiellement de permettre aux avocates de se rassembler en tant que communauté et de partager leurs expériences. Ce que j’apprécie le plus, c’est que cet événement constitue une véritable occasion de mentorat, pendant laquelle je peux discuter franchement avec nos sociétaires des défis auxquels elles peuvent devoir faire face dans leur pratique, et les aider. »

Martha Martindale
Associée, Services financiers

Aplanissement des obstacles au succès

Nous comprenons que les parents sur le marché du travail ont d’énormes responsabilités et doivent constamment concilier travail et vie familiale. Le cabinet a lancé une suite d’options souples conçues de manière à appuyer un effectif inclusif et à favoriser l’équilibre entre les exigences de la carrière et celles de la famille.

Politique sur le cheminement de carrière parallèle: le cheminement de carrière des non-associés d’Osler offre de la souplesse et un équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle aux avocats qui ont une famille ou d’autres engagements extraprofessionnels.

Programme de collègue accompagnateur lors d’un congé de maternité ou d’un congé parental, à l’intention des sociétaires: des conseils et un soutien sont offerts aux femmes et aux hommes, avant, pendant et après le congé de maternité ou de paternité, pour les aider à rester au courant des activités d’Osler et à effectuer leur retour à la pratique à temps plein.

Prestations de grossesse / congé parental pour les sociétaires: Dans la plupart des cas, sous réserve de certaines conditions, le cabinet complétera les prestations de l'avocate pendant son congé de maternité jusqu'à 17 semaines. En plus des prestations de congé de maternité, le cabinet complétera les prestations de congé parental pour les mères naturelles jusqu'à quatre semaines, pour un total de 21 semaines. Pour les parents non naturels de nouveaux enfants ou les parents d'enfants adoptés qui prennent un congé parental/adoptif, le cabinet fournit l'équivalent du salaire de l'avocat jusqu'à quatre semaines.

Prestations de congé de grossesse pour le personnel administratif et les parajuristes: le cabinet complétera les prestations de congé de maternité de l’employée durant une période pouvant atteindre six semaines, sous réserve du respect de certaines conditions.

Femmes occupant un poste de haute direction

  • Osler a été le premier grand cabinet d’avocats au Canada à admettre dans ses rangs une associée, Bertha Wilson, qui est devenue plus tard la première juge de la Cour suprême du Canada. Au cours des décennies, nos dirigeantes ont contribué d’une manière fondamentale à façonner notre cabinet tel qu’il est aujourd’hui.
  • Osler est depuis longtemps membre du 30 % Club. Le conseil des associés d’Osler (l’équivalent du conseil d’administration d’une société) a pour objectif d’atteindre un pourcentage de femmes parmi ses membres d’au moins 30 %. Actuellement, 5 membres du conseil sur 13 sont des femmes.
  • Le conseil des associés a également établi une ligne directrice suivant laquelle les femmes doivent représenter au moins 30 % des associés siégeant au comité de rémunération. Il s’agit d’une représentation importante qui contribue à éviter tout préjugé inconscient fondé sur le sexe lors des discussions importantes sur la rémunération.
  • L’équipe de direction actuelle d’Osler comprend Dale Ponder, première coprésidente nationale d’Osler. Dale a commencé à occuper ce poste en 2017 après avoir été associée directrice nationale et chef de la direction d’Osler durant plus de huit ans. Huit ans auparavant, elle était notre associée codirectrice nationale. 
  • Nous avons cinq associés directeurs des bureaux, dont deux associées exceptionnelles – Sandra Abitan à Montréal et Donna White à Ottawa. Maureen Killoran, qui compte parmi nos quatre principaux associés en litige à l’échelle nationale, a déjà dirigé notre bureau de Calgary.
  • Un certain nombre de secteurs et de groupes de pratique au sein du cabinet sont dirigés par des femmes. Sonia Bjorkquist est la présidente du secteur national du litige. Janice Buckingham est responsable du groupe de l’énergie (pétrole et gaz) depuis de nombreuses années. Andraya Frith dirige notre groupe du droit des franchises et de la distribution et Wendy Gross est à la tête de notre groupe de pratique du droit des technologies et de l’impartition, tandis que Jacqui Code est présidente du groupe de recherche, Andrea Boctor préside notre groupe de droit des régimes de retraite et des avantages sociaux et que Shuli Rodal dirige le groupe du droit à la concurrence en plus de présider le Comité de la diversité d’Osler.