Service

Fusions et acquisitions

Les transactions de fusions et acquisitions, qu’elles soient petites ou de plus grande envergure, possèdent des complexités propres devant être clairement comprises et correctement traitées. Un conseiller juridique spécialisé est indispensable pour toutes les transactions de fusions et acquisitions et pour tous les clients, de la jeune entreprise locale au conglomérat international.

Fort de dizaines d’années de services-conseils avisés liés aux transactions de fusions et acquisitions, Osler est le cabinet tout indiqué pour offrir aux clients le juste niveau de conseil juridique requis pour mener à bien les négociations, et ce, pour plusieurs raisons :

  • Participation dans des transactions variées et de grande envergure : nous sommes efficaces en matière de conseil et de dotation en personnel relatifs à tous types et à toutes tailles de transactions, que ce soit pour des entreprises nationales, transfrontalières ou multinationales. Nous avons conçu et mis en place des structures juridiques novatrices qui ont transformé le paysage des fusions et acquisitions, et qui continuent de fournir des solutions de grande valeur à nos clients.
  • Expertise approfondie des secteurs connexes : la pratique de nos meilleurs avocats dans le domaine des fusions et acquisitions (domaine pour lequel notre groupe a reçu la plus haute distinction de Chambers Canada, l’un des plus importants répertoires juridiques au monde) est complétée par une expertise de haut niveau en fiscalité, en concurrence, en valeurs mobilières ou en réglementation, en services bancaires et financiers, en litiges, en régimes de retraite, en droit du travail/de la rémunération des dirigeants , et dans tous les autres domaines spécialisés qui sont indispensables pour mener à bien une transaction de fusion et acquisition. La fiscalité par exemple, est indispensable à la réalisation d’opérations stratégiques dans le secteur des fusions et acquisitions, et aucun autre cabinet d’avocats canadien n’a été reconnu de façon aussi régulière qu’Osler pour son excellence dans ce domaine.
  • Engagement envers le client : nous comprenons les impératifs commerciaux sous-jacents à une transaction et les environnements commerciaux dans lesquels nos clients exercent leurs activités. Notre approche « le client d’abord » imprègne chaque aspect de notre culture d’entreprise, et nous appliquons cette philosophie à la façon dont nous structurons et négocions une opération, atténuons les risques, affectons le personnel et gérons efficacement les dossiers.

Personnes-ressources

Cochef

Jeremy Fraiberg

Associé, Droit des sociétés, Toronto

Cochef

Alex Gorka

Associé, Droit des sociétés, Toronto


Mandats représentatifs


Points de vue

  • Webinaire 9 Avr 2024

    Série sur l’IA d’Osler : Questions clés à aborder dans le cadre des opérations de fusion et d’acquisition visant des entreprises d’IA (partie 2)

    Un examen approfondi des grands modèles de langage (GML) Joignez-vous à nous en ligne pour le prochain module de la série de webinaires sur...

    En savoir plus
    Série sur l’IA d’Osler : Questions clés à aborder dans le cadre des opérations de fusion et d’acquisition visant des entreprises d’IA (partie 2)
  • Webinaire 9 Avr 2024

    La série de webinaires sur l’IA d’Osler : Questions clés à aborder dans le cadre des opérations de fusion et acquisition visant des entreprises d’IA

    Joignez-vous à nous en ligne pour le prochain module de la série de webinaires sur l’IA d’Osler – Questions clés à aborder dans le cadre...

    En savoir plus
    La série de webinaires sur l’IA d’Osler : Questions clés à aborder dans le cadre des opérations de fusion et acquisition visant des entreprises d’IA
  • Bulletin d’actualités Osler 11 Mar 2024

    Le Tribunal des marchés financiers de l’Ontario précise les facteurs relatifs à un placement privé dans le contexte d’une offre publique d’achat non sollicitée dans Aimia

    La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a fourni des indications utiles des indications utiles pour déterminer si un placement privé...

    En savoir plus
    Le Tribunal des marchés financiers de l’Ontario précise les facteurs relatifs à un placement privé dans le contexte d’une offre publique d’achat non sollicitée dans Aimia
  • Bulletin d’actualités Osler 7 Mar 2024

    Congrès de l’ACPE de 2024 : des signaux contradictoires pour les participants qui cherchent des réponses aux défis de l’industrie

    Le congrès de l’ACPE de 2024 a démarré sur les chapeaux de roue, avec une foule nombreuse et un vent d’optimisme, mais la recherche de...

    En savoir plus
    Congrès de l’ACPE de 2024 : des signaux contradictoires pour les participants qui cherchent des réponses aux défis de l’industrie
Voir tous les points de vue
Restez informé grâce à nos récents articles
S’abonner

Prix et reconnaissances

  • Chambers Canada : Canada’s Leading Lawyers for Business : reconnaissance en droit des affaires et fusions et acquisitions (Catégorie 1); droit des sociétés et droit commercial: The Elite : Ontario (Catégorie 1), Alberta et Québec
    • « Leur réputation en matière de service de fusions et d’acquisitions est pratiquement sans égale. Ils disposent d’un important effectif de réserve et de nombreuses équipes chez les clients, qui s’assurent que rien ne passe à travers les mailles du filet. En tant que clients, nous sommes très bien traités. »
    • « Ils ne sont pas seulement compétents et intelligents; ils n’ont pas peur de travailler fort, ils abordent les questions juridiques avec une approche centrée sur les affaires et respectent leur engagement envers le client. »
    • « Ils disposent d’un important effectif de réserve, ce qui est inestimable. Ils sont incroyablement aptes à réagir et d’un précieux secours dans tout ce qu’ils font. »
  • Chambers Global : The World’s Leading Lawyers for Business : reconnaissance en droit des affaires et des fusions et acquisitions (première tranche)
    • « Tous les clients, tant canadiens qu’étrangers, s’appuient sur Osler en raison de sa vaste expertise en droit des sociétés et en fusions et acquisitions. »
    • « Osler a agi à titre de conseiller clé dans bon nombre des plus importantes opérations de fusions et acquisitions canadiennes au cours des dernières années. »
  • The Canadian Legal Lexpert Directory : reconnaissance en droit des fusions et acquisitions (Calgary, en Alberta; Montréal, au Québec; Ottawa et Toronto, en Ontario)
  • IFLR 1000 : The Guide to the World’s Leading Financial Law Firms: reconnaissance dans le domaine des fusions-acquisitions (première tranche)
  • IFLR Americas Awards : « Cabinet national en droit des sociétés de l’année » – Canada, 2023, 2020 et 2017
  • Legal 500 : reconnaissance en droit des sociétés et fusions et acquisitions (première tranche)​
  • Mergermarket : classé au premier rang des cabinets d’avocats canadiens dans les tableaux de classement établis pour le Canada dans le domaine des fusions et acquisitions (en termes de valeur) pour l’exercice 2023
  • LSEG : classé au deuxième rang des cabinets d’avocats dans les tableaux de classement établis pour le Canada dans le domaine des fusions et acquisitions (en termes de valeur) et seul cabinet d’avocats canadien à figurer dans les tableaux de classement établis à l’échelle mondiale dans le domaine des fusions et acquisitions (en termes de valeur) pour l’exercice 2023
  • Mergermarket, LSEG et Bloomberg : classé au deuxième rang des cabinets d’avocats dans les tableaux de classement établis pour le Canada dans le domaine des fusions et acquisitions (en termes de nombre) pour l’exercice 2023

Dans les médias

  • Nouvelles 5 Juil 2024

    Osler au sommet des cabinets d’avocats en matière d’opérations de fusion et acquisition canadiennes au 1er semestre de 2024

    Osler est fier d’occuper la première place des cabinets d’avocats dans les tableaux de classement en matière de fusions et acquisitions pour...

    En savoir plus
  • Dans les médias 3 Juil 2024

    La dette des entreprises canadiennes monte en flèche au deuxième trimestre – The Globe and Mail

    Dans une entrevue avec The Globe and Mail, Jeremy Fraiberg, cochef, Fusions et acquisitions, a mentionné qu’il était peu probable que l’on...

    En savoir plus
    La dette des entreprises canadiennes monte en flèche au deuxième trimestre – The Globe and Mail
  • Dans les médias 12 Juin 2024

    Comment éviter le problème des « sorties prématurées » des entreprises émergentes au Canada — TechExit.io

    « Quand vendre ? » est l’une des questions continuellement soulevées par les fondateurs d’entreprises. Dans une entrevue avec...

    En savoir plus
    Comment éviter le problème des « sorties prématurées » des entreprises émergentes au Canada — TechExit.io
Tout voir