Robert Carson

Robert Carson

Associé, Litige

Coordonnées

rcarson@osler.com

tél.: 416 862-4235

Bureau

Toronto

Admission(s) au barreau

Ontario, 2009

Formation

  • Osgoode Hall Law School, LL.B.
  • Queen’s University, B.Comm.

Langue(s)

anglais

La pratique de Robert couvre un large éventail de contentieux, notamment les litiges en matière de gouvernance d’entreprise et de valeurs mobilières, ainsi que les actions collectives.

Robert a acquis une expérience en représentation dans le cadre d’actions collectives en valeurs mobilières, en protection des consommateurs, en concurrence et en responsabilité du fait du produit. Sa pratique dans le domaine du litige commercial comprend également les secteurs des fusions et acquisitions, de la responsabilité des administrateurs et des dirigeants, des conflits entre actionnaires, des procédures d’évaluation, des plaintes pour abus, des procédures de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario et des questions d’insolvabilité et de restructuration. Robert a représenté des institutions financières et d’autres clients importants dans un vaste éventail de secteurs, notamment des auditeurs, des sociétés minières, des détaillants, des sociétés pharmaceutiques, des services publics et d’autres entreprises.

Il est en outre coauteur du chapitre canadien de The Securities Litigation Review (une publication annuelle présentant la « rétrospective de l’année » des litiges en valeurs mobilières dans le monde) et de l’ouvrage Defending Securities Class Actions in Canada.

    • The Estée Lauder Companies Inc., dans le cadre de son entente visant à accroître sa participation dans DECIEM Beauty Group Inc.
    • Facebook Inc., dans le cadre du rejet avec succès de la certification d’une action collective projetée.
    • La Banque Royale du Canada, dans le cadre de sa défense contre une action collective projetée alléguant un complot pour fixer des taux de change.
    • Target, relativement à la liquidation de ses activités canadiennes en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.
    • Kinross Gold Corporation, dans le cadre d’une action collective projetée en matière de valeurs mobilières au nom d’actionnaires de Kinross alléguant des présentations inexactes des faits dans les documents d’information concernant sa mine du site de Tasiast.
    • Hydro One Inc., dans le cadre de sa défense contre une action collective projetée par des consommateurs concernant la facturation des clients.
    • Groupon Inc., dans le cadre d’une action collective proposée alléguant que les dates d’expiration des coupons Groupon n’étaient pas conformes à la législation sur la protection des consommateurs.
    • American International Group, Inc. (AIG) et AIG Financial Products Corp., dans le cadre d’une action collective projetée en matière de valeurs mobilières au nom des actionnaires d’AIG en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières, alléguant que les informations d’AIG communiquées au public, dont ses états financiers, contenaient des informations fausses ou trompeuses.
    • Mylan Pharmaceuticals ULC, dans le cadre de sa défense contre des actions collectives projetées en matière de responsabilité du fait du produit et d’autres litiges au Canada.
    • Teva Canada, dans le cadre de sa défense contre des actions collectives projetées en matière de responsabilité du fait du produit et d’autres litiges au Canada.
    • Pharmascience, dans le cadre de sa défense contre une action collective projetée en matière de responsabilité du fait du produit.
    • Capital Générale Électrique du Canada, dans le cadre d’un appel dans un dossier de prix de transfert relativement à la tarification transfrontalière de garanties de dettes.
    • General Motors du Canada Limitée, en défense en première instance contre une poursuite pour congédiement injustifié.

  • Benchmark Litigation Canada: Règlement de différends (mention « Future étoile »)

  • Association du Barreau canadien
  • Association du Barreau de l’Ontario
  • Barreau de l'Ontario