Sandra Abitan, Ad. E.

Sandra est l’associée directrice du bureau de Montréal. Elle a joué un rôle important dans l’expansion du bureau au fil des ans et a occupé plusieurs postes clés au sein du cabinet. C’est une chef de file reconnue dans le secteur de l’insolvabilité et de la restructuration d’entreprises, au Québec et à l’échelle nationale.

Sa clientèle est variée et reflète le milieu des affaires canadien et international. Des multinationales, des institutions financières, des investisseurs et des représentants des tribunaux ont sollicité ses conseils dans le cadre de réorganisations, de restructurations de capital et d’acquisitions stratégiques.

Forte de plus de 30 ans d’expérience, Sandra a développé une expertise dans les questions transfrontalières et internationales et a conseillé d’importantes sociétés à capital fermé et ouvert œuvrant dans divers secteurs. Elle se distingue par son approche créative et pratique dans la résolution de problèmes et l’apport de solutions à des problèmes commerciaux et juridiques complexes.

L’expertise et le leadership de Sandra sont reconnus à l’échelle locale, nationale et internationale, comme en témoignent les nombreux prix lui ayant été remis au fil des ans ainsi que son classement dans plusieurs palmarès. Des publications renommées telles que les suivantes ont également maintes fois souligné l’excellence de son travail : The Canadian Legal Lexpert Directory, The Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada, Chambers Global: The World’s Leading Business Lawyers; IFLR 1000: The Guide to the World’s Leading Financial Law Firms, Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business, Lawdragon et The Best Lawyers in Canada. En 2021 et en 2022, Sandra était la seule québécoise à avoir été nommée dans la liste des Women Leaders de l’International Financial Law Review (IFLR1000) pour son expertise en insolvabilité et restructuration. De plus, l’International Law Office (ILO) lui a décerné le Prix du choix du client (Client Choice Award) en matière d’insolvabilité et de restructuration pour 2011. Sandra était alors la seule lauréate canadienne de ce prix. Elle a aussi été désignée comme étant une femme de pouvoir par la Fédération CJA (Montréal) et elle a reçu le prix Leadership de l’Association des femmes en finance du Québec, en 2018.

En outre, Sandra a présidé le conseil du Turnaround Management Association, section de Montréal et est membre du conseil d’administration de L’Institut d’insolvabilité du Canada, en plus d’être une membre active d’autres organisations reconnues dans ses domaines d’expertise.

Fermement convaincue de l’importance de développer la diversité au sein de la profession d’avocat et de favoriser un milieu de travail inclusif, Sandra a participé à plusieurs projets et comités du Barreau du Québec créés à cette fin, en plus d’être très engagée sur le plan communautaire.


Mandats représentatifs

  • Ernst & Young

    Ernst & Young, en sa qualité de contrôleur nommé par le tribunal du groupe Zenabis, dans le cadre de la vente du groupe Zenabis à SNDL

  • TELUS Solutions en santé inc.

    TELUS Solutions en santé inc., dans le cadre de la restructuration de ChronoMétriq inc. et de Health Myself Innovations inc.

  • Un soumissionnaire potentiel

    Un soumissionnaire potentiel dans le cadre de la restructuration de Nemaska Lithium en vertu de la LACC

  • Frank and Oak

    Modasuite Inc, exerçant ses activités sous le nom de Frank and Oak, conclut un acte de vente

  • TPG

    TPG dans son offre de soumission d’amorce pour les actifs du Cirque du Soleil, en partenariat avec Fosun, la Caisse de dépôt et placement du Québec et Investissement Québec

  • Restructuration Deloitte Inc.

    Restructuration Deloitte Inc., dans le cadre des procédures déposées sous le régime de la LACC concernant Stornoway Diamond Corporation et les entités du même groupe

  • Corbeil Électrique Inc.

    Corbeil Électrique Inc., dans le cadre de la vente de la quasi-totalité de son entreprise et de ses actifs à AM-CAM Électroménagers Inc.

  • Brookfield Capital Partners Ltd.

    Brookfield Capital Partners Ltd., prêteur de Stelco Inc., dans le cadre des procédures en vertu de la LACC

  • Comark Inc.

    Comark, dans le cadre de ses procédures en vertu de la LACC

  • Homburg Invest, Inc.

    Homburg Invest, Inc., relativement à la restructuration d’une dette de 3 G$ et à une restructuration du capital en vertu de la LACC

  • Le Groupe Juste Pour Rire et ses filiales dans le cadre de leurs procédures de restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • PricewaterhouseCoopers Inc. en sa qualité de syndic de faillite et séquestre aux actifs des Résidences Floralies dans le cadre de la vente de leurs actifs en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité
  • La Banque de Montréal, en sa qualité d’agent du syndicat des prêteurs de premier rang de Goli Nutrition Inc. et une filiale dans le cadre de leurs procédures de restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies et du Chapter 15 du US Bankruptcy Code
  • Groupe Airmédic Inc. et ses filiales dans le cadre de leurs procédures de restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Ernst & Young en sa qualité de contrôleur nommé par le tribunal du groupe Zenabis, dans le cadre de la vente du groupe Zenabis à SNDL
  • Xebec Adsorption Inc. et ses filiales américaines et canadiennes dans le cadre de leurs procédures de restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies et du Chapter 15 du US Bankruptcy Code
  • TELUS Solutions en santé inc., dans le cadre de la restructuration de ChronoMétriq inc. et de Health Myself Innovations inc.
  • Orionis inc., en sa qualité de créancier de premier rang, dans le cadre des procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies de Ontario Graphite Ltd
  • Banque Laurentienne, en sa qualité de créancier garanti de premier rang dans les procédures de séquestre de Media5 Corporation
  • TPG, dans le cadre des procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies du Cirque du Soleil
  • Stokes Inc., dans le cadre de ses procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Reitmans (Canada) Limited, agissant pour Ernst & Young Inc., en sa qualité de contrôleur nommé par le tribunal dans le cadre des procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Modasuite Inc, exerçant ses activités sous le nom de Frank and Oak, dans le cadre de sa restructuration, y compris la vente de l’entreprise
  • Le Château Inc., agissant pour PricewaterhouseCoopers Inc., en sa qualité de contrôleur nommé par le tribunal dans le cadre des procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Bouclair Inc., agissant pour Restructuration Deloitte en sa qualité de syndic à la proposition
  • Stornoway Diamond Corporation et les entités du même groupe, agissant pour Restructuration Deloitte Inc., en sa qualité de contrôleur nommé par le tribunal dans le cadre des procédures déposées sous le régime de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Bombay et Bowring, agissant pour Richter Groupe Conseil Inc. en sa qualité de syndic à la proposition
  • Crabtree & Evelyn (Canada) dans le cadre de sa procédure de proposition en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité (Canada)
  • BCBG, dans le cadre du dépôt d’une proposition en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité (Canada)
  • Restructuration Deloitte Inc., en sa qualité de contrôleur nommé par le tribunal dans le cadre de l’instance en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies de Devonshire Trust
  • Sears Canada Inc. et al, dans le cadre des procédures en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Homburg Invest Inc., dans le cadre de la restructuration de sa dette de 3 milliards de dollars et de la restructuration de son capital en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • MEXX Canada Company, agissant pour Richter Groupe Conseil Inc., en sa qualité de syndic dans le cadre de la proposition de Mexx
  • Target Canada Co., dans le cadre de sa restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies Montreal, Maine & Atlantic Canada Co., agissant pour Irving Oil, dans le cadre de la restructuration de MM&A en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies
  • Boutiques Laura Canada, agissant pour Salus, en sa qualité de prêteur de premier rang, dans le cadre de la procédure de restructuration de Boutiques Laura Canada
  • Comark Inc. (propriétaire et exploitant de Ricki’s, Bootlegger et cleo), dans le cadre de sa restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, y compris la vente de ses activités et de ses actifs à Pacific West Commercial Corporation
  • Danier Leather Inc., agissantpour Gordon Brothers et Hilco, en leurs capacités de liquidateur
  • Grafton-Fraser Inc., agissant pour Gordon Brothers et Hilco, dans le cadre de la procédure de restructuration de GFI
  • PJ’s Pets, agissant pour Gordon Brothers Group, en sa qualité de liquidateur
  • Mabe Canada Inc., agissant pour Richter Groupe Conseil Inc., en sa qualité de syndic de faillite

Points de vue

  • Bulletin d’actualités Osler 15 Sep 2023

    Employés visés : La Cour supérieure du Québec clarifie le statut des réclamations des employés dans le cadre de procédures LACC

    La Cour supérieure du Québec a précisé que toutes les créances des employés peuvent être éteintes par un plan d'arrangement en vertu de la...

    En savoir plus
    Employés visés : La Cour supérieure du Québec clarifie le statut des réclamations des employés dans le cadre de procédures LACC
  • Bulletin d’actualités Osler 13 Déc 2021

    La Cour suprême du Canada élargit le pouvoir discrétionnaire des tribunaux pour permettre la compensation pré-post dans de « rares » cas

    Les avocats d’Osler analysent une décision récente de la Cour Suprême du Canada qui fournit aux tribunaux un outil supplémentaire pour assurer...

    En savoir plus
    La Cour suprême du Canada élargit le pouvoir discrétionnaire des tribunaux pour permettre la compensation pré-post dans de « rares » cas
  • Bulletin d’actualités Osler 22 Avr 2021

    La Cour d’appel du Québec clarifie les règles sur la responsabilité des cautions pour les frais juridiques

    Le 6 avril 2021, la Cour d’appel du Québec a rendu un jugement autorisant un prêteur à récupérer ses frais juridiques raisonnables auprès...

    En savoir plus
    La Cour d’appel du Québec clarifie les règles sur la responsabilité des cautions pour les frais juridiques
  • Bulletin d’actualités Osler 1 Avr 2021

    La Cour suprême du Canada rejette une demande d’autorisation d’appel et confirme la possibilité pour les tribunaux québécois de nommer des séquestres en vertu de la LFI

    La Cour suprême du Canada a rejeté la demande d’autorisation d’appel de la décision de la Cour d’appel du Québec dans Séquestre de Media5...

    En savoir plus
    La Cour suprême du Canada rejette une demande d’autorisation d’appel et confirme la possibilité pour les tribunaux québécois de nommer des séquestres en vertu de la LFI
Voir tous les points de vue

Prix et reconnaissances

  • Chambers Canada: Canada’s Leading Lawyers for Business : reconnaissance dans le domaine de la restructuration et de l’insolvabilité
  • Chambers Global: The World’s Leading Business Lawyers : reconnaissance dans le domaine de la restructuration et de l’insolvabilité
    • « … [Sandra] est compétente et intelligente, et il est agréable de travailler avec elle. Pragmatique, elle aborde les questions de manière concrète et sait comment travailler avec diverses parties prenantes aux intérêts divergents. Elle est très douée pour fournir des conseils stratégiques sur la manière d’atteindre l’objectif fixé. »
  • The Canadian Legal Lexpert Directory : reconnaissance dans le domaine de l’insolvabilité et de la restructuration financière – litige en matière d’insolvabilité ; reconnaissance dans le domaine du droit bancaire et des institutions financières ; reconnaissance comme l’une des meilleures avocates du Québec dans le domaine de l’insolvabilité et de la restructuration financière en 2021
  • The Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada : reconnaissance dans le domaine de l’insolvabilité et de la restructuration financière
  • Best Lawyers in Canada : reconnaissance en droit bancaire et financier ; reconnaissance en droit de l’insolvabilité et de la restructuration financière
  • IFLR 1000: The Guide to the World’s Leading Financial Law Firms : reconnaissance dans le domaine de la restructuration et de l’insolvabilité (hautement respectée) ; inscrite sur la liste « Women Leaders » (« Femmes chefs de file ») en 2021 et 2022
  • Legal 500 : reconnaissance comme chef de file dans le domaine de la restructuration et de l’insolvabilité
  • Who’s Who Legal : Who’s Who Legal: International – Insolvabilité et restructuration ; Who’s Who Legal: Canada – Insolvabilité et restructuration
  • Benchmark Litigation Canada : reconnaissance dans le domaine de l’insolvabilité ; reconnaissance comme « Étoile locale »
  • Lawdragon : reconnaissance comme l’une des 500 meilleur(e)s avocat(e)s œuvrant dans le secteur de l’insolvabilité et la restructuration à l’échelle mondiale dans l’édition 2020 de Lawdragon
  • Autres reconnaissances : The Legal Media Group Guides to the World’s Leading Lawyers : reconnaissance dans le domaine de la restructuration et de l’insolvabilité ; lauréate du prix Leadership de l’Association des femmes en finances au Québec (AFFQ) ; désignation comme « femme de pouvoir » par la Fédération CJA ; obtention du prix Client Choice Award de Lexology en matière d’insolvabilité et de restructuration (Québec).

Dans les médias

  • Dans les médias 16 Mai 2024

    Une « belle année » pour les cabinets, malgré le ralentissement – Les Affaires

    Le journal Les Affaires a récemment publié son classement « Les grands du droit 2024 », et les résultats n’ont rien de...

    En savoir plus
    Une « belle année » pour les cabinets, malgré le ralentissement – Les Affaires
  • Dans les médias 8 Mai 2024

    Osler, Hoskin & Harcourt parie sur le présentiel – Les Affaires

    Dans une entrevue accordée récemment au journal Les Affaires, Sandra Abitan, associée directrice du bureau d’Osler à Montréal, discute des...

    En savoir plus
    Osler, Hoskin & Harcourt parie sur le présentiel – Les Affaires
  • Nouvelles 9 Jan 2024

    34 avocats d’Osler reconnus dans l’édition 2024 du guide de Lexpert intitulé American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada

    Osler est fier d’annoncer que 34 de ses avocats figurent dans l’édition 2024 du guide de Lexpert intitulé American Lawyer Guide to the Leading...

    En savoir plus
  • Nouvelles 23 Nov 2023

    23 avocats d’Osler reconnus dans l’édition spéciale de Lexpert : Litige 2023

    23 avocats d’Osler reconnus dans l’édition spéciale de Lexpert : Litige 2023.

    En savoir plus
Tout voir

Présentations et publications

Publications

  • Coprésidente de la 16e édition de la Conférence avancée sur la restructuration, l’insolvabilité et le redressement financier, Institut Canadien, Montréal, 29 et 30 novembre 2016.
  • Coauteure du fascicule Responsabilité des administrateurs publié par LexisNexis, JurisClasseur, d’avril 2010 jusqu’à maintenant.
  • « Chapter 15 Helps Canadian Companies Push the Envelope in Cross Border Restructurings », Journal of Corporate Renewal (Vol. 27, no 4, mai 2014).
  • « Court Terminates Director’s Charge and Refuses to Grant All- Encompassing Releases to Monitor and CRO », article publié sous la rubrique North of the Border Update du blogue Weil Bankruptcy le 18 février 2014 (corédigé avec Julien Morissette).
  • « Interim Receiver Authorized to Borrow to Fund Debtor’s Operations », article publié sous la rubrique North of the Border Update du blogue Weil Bankruptcy le 3 septembre 2013 (corédigé avec Julien Morissette).
  • « Can Management be Replaced with a Court-Appointed Monitor? A New Brunswick Court (Surprisingly) Says No », article publié sous la rubrique North of the Border Update du blogue Weil Bankruptcy le 18 mars 2013 (corédigé avec Julien Morissette).

Qualifications

Formation

  • Université de Montréal, LL.B.

Langues

  • Français
  • Anglais

Associations professionnelles

  • Réseau des femmes d’affaires de Fédération CJA, co-présidente
  • Association de redressement d’entreprises, auparavant présidente du conseil de Montréal
  • L’Institut d’insolvabilité du Canada (conseil d’administration)
  • Association du Barreau canadien, section insolvabilité
  • Auparavant membre du Comité de liaison du Barreau du Québec avec la Cour supérieure, division commerciale
  • Fondation canadienne de l’insolvabilité
  • American Bankruptcy Institute, membre du Comité international
  • International Association of Insolvency Practitioners (Insol International)