Le financement des entreprises technologiques dans le climat actuel sur le marché du crédit

27 Juin 2023 1 MIN DE LECTURE
Auteur
Joyce M. Bernasek

Associée, Services financiers, Toronto

Malgré l’incertitude économique actuelle et le ralentissement de l’activité sur le marché du crédit, les entreprises technologiques se distinguent par leur volume de transactions important. Les fonds continuant d’affluer, nombre d’entre elles profitent du climat actuel sur le marché du crédit pour stimuler leur croissance ou devancer leurs concurrents.

Dans la vidéo ci-dessous, Joyce Bernasek, associée chez Osler, présente les principales exigences et questions auxquelles sont confrontées les entreprises technologiques désireuses d’obtenir un financement par titres d’emprunt sur le marché canadien.

JOYCE : Bonjour, je m’appelle Joyce Bernasek. Je suis associée au sein du groupe des services financiers d’Osler.

Le marché du crédit traverse certainement une période intéressante. L’incertitude économique actuelle, associée à d’autres facteurs, a entraîné un ralentissement général de l’activité.

Cependant, les entreprises technologiques se distinguent à nouveau sur le marché du crédit par leur volume de transactions important. Contrairement à ce que certains pourraient penser, les fonds continuent d’affluer vers les entreprises technologiques, et nombre d’entre elles s’efforcent de profiter du climat actuel sur le marché du crédit pour stimuler leur croissance ou devancer leurs concurrents.

Dans cette vidéo, je vais donner un aperçu des questions auxquelles sont confrontées les entreprises technologiques désireuses d’obtenir un financement par titres d’emprunt sur le marché canadien.

Les facilités de crédit sont souvent considérées comme un stade de maturité propre aux jeunes entreprises et représentent un changement important par rapport au financement par titres de capitaux propres.

Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre en termes d’exigences si vous êtes une entreprise technologique désireuse d’obtenir un financement auprès des banques à l’heure actuelle :

  • Selon l’activité de votre entreprise, différents types de financement sont offerts :
    • Financement basé sur les revenus mensuels récurrents : c’est le type le plus courant pour les entreprises de logiciels-services qui ont un certain type de modèle d’abonnement ou des flux de revenus récurrents. Dans ce cas, le financement est basé sur les revenus mensuels. En général, les prêteurs accordent un crédit correspondant à trois à cinq fois les revenus mensuels récurrents.
    • Facilités de crédit renouvelables et facilités de crédit à terme : Il s’agit de facilités classiques qui sont également offertes et qui peuvent être remboursables à vue, ce qui signifie que la banque peut exiger le remboursement à tout moment.
  • Il faut également s’attendre à un plus grand nombre de clauses restrictives. Surtout depuis l’effondrement de SVB, de nombreuses banques incluront des clauses de liquidité et d’autres clauses financières afin de s’assurer de la présence de liquidités disponibles et de contrôler la combustion de la trésorerie.
  • Des rapports financiers réguliers seront exigés, de préférence des états financiers annuels audités, mais la banque peut accepter des états financiers assortis d’un avis au lecteur dans certains cas.
  • Enfin, les conditions sont généralement plus strictes pour les facilités de crédit qui sont conclues de nos jours. Les banques ont moins la volonté ou la capacité de négocier des paniers pour les montants autorisés pour les emprunts ou les investissements. Elles cherchent également à obtenir autant de garanties que possible de la part des filiales, même si elles sont situées à l’étranger.

Si vous prévoyez d’avoir besoin de crédit au cours des six prochains mois et que vous cherchez à obtenir une facilité de crédit bancaire, voici ce qu’il vous faut faire :

  • d’abord, mettre de l’ordre dans vos états financiers et vos projections;
  • ensuite, agir rapidement avant que le coût du crédit augmente; les augmentations des taux d’intérêt ont largement diminué, mais il est peu probable que les taux baissent de sitôt.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet ou sur d’autres questions relatives au financement des entreprises technologiques, n’hésitez pas à me contacter, ainsi que le groupe des services financiers d’Osler.