Passer au contenu

Réglementation commerciale en 2021 : une année d’évolution et la « nouvelle normalité »

Auteur(s) : Alan Kenigsberg, Malcolm Aboud, Chelsea Rubin, Sarah Firestone

Le 13 décembre 2021

À bien des égards, le maintien du statu quo a été la caractéristique déterminante du contexte commercial de 2021. Des élections fédérales canadiennes ont eu lieu, mais très peu de changements se sont produits, le Parti libéral demeurant un gouvernement minoritaire. De plus, malgré les répercussions profondes de la COVID-19 sur les particuliers, les chaînes d’approvisionnement et les entreprises du monde entier, le gouvernement canadien n’a indiqué aucune intention de dévier de ses objectifs de politique commerciale existants en raison de la pandémie. Les signaux clairs concernant la politique commerciale dans la « nouvelle normalité » postpandémique indiquent que le gouvernement a l’intention de continuer à mettre en œuvre et à étendre les accords commerciaux existants, à négocier de nouveaux accords et à étendre les sanctions et les règles relatives aux droits de la personne.

La pandémie de COVID-19 entrant dans sa deuxième année, les entreprises et les gouvernements deviennent de plus en plus habiles pour faire face à ses défis. Les entreprises doivent s’attendre à devoir continuer à s’adapter à ces changements en 2022, même si nous commençons à sortir de la pandémie...

Consultez la Rétrospective de l’année juridique 2021